Emma, missionnée par UVS International pour suivre l'avancement du chantier de l'école UVS au Mali témoigne.

Ce projet a été une aventure humaine qui a changé la vie de 30 ados et leur famille, celle d'un village, celle de l'association UVS, celle de ce terrain offert par un footballeur talentueux au grand coeur Cédric Kanté.

Moi dans tout ça? Quand j'y repense, une kamikaze qui a obéi à son père (le Mali versus la Kabylie? Pars au Mali, stp!), boostée d'abord par une sourde colère d'étudiante aussi néophyte que profane puis par le sens des responsabilités et ce "nnif" qui resurgit pour faire aboutir un projet, avant tout pour ces ados. Des objectifs extrêmement sérieux, ambitieux et humains, intellectuels, sportifs et une curiosité audacieuse mais déterminée à tout terminer, tout, avant de rentrer.

De Paris à Strasbourg puis de Ouolofobugu-Bolibana à N'Gabakoro droit-Sala, en passant par Kalaban-Coura, ... et Koulouba ! Comment le destin administratif d'un expulsé Malien après 18 ans de vie à Paris me projette devant le chef du village de Sala (et là, c'est la "Tajmaat kabyle" dans toute sa splendeur ancestrale), tout en menant une recherche en science politique dans l'association des Maliens expulsés (AME) et tout ce qui gravite autour.

Et je circule, je marche, je roule et plonge dans ce monde que les livres ne racontent pas, n'enseignent pas, complètement méconnu; je trouve surtout des alliés exceptionnels dont je gagne le respect et l'amitié et qui m'offrent écoute, gîte et conseils comme leur confiance, et qui finissent par m'adopter, une chance inouïe ou bien une destinée commune car les gens biens, comme n'FA Abdoulaye Deyoko , Emmanuel Antz (Ndlr : Directeur d'UVS International) etc... finissent toujours par se rencontrer.

En souvenir de l'inauguration de l'école UVS de Sala, le 02 Juin 2008. Avec nos élèves, Adama (c'était le plus âgé dans le groupe et le plus silencieux, je suis contente de l'entendre parler et surtout apprendre qu'il est mécanicien. Il est un Diarra donc possible chef du village à Sala), j'ai reconnu la petite soeur de Fanta, ... Ils sont plus jeunes dans cette seconde promo.